Magazine

Culture

Quentin Blaise-Nicolas en 5 dates clefs

par Inès Kokou

À seulement 26 ans, Quentin Blaise-Nicolas présente «Scènes de Mode», sa première exposition, à découvrir à la Cité de la Mode et du Design jusqu’au 29 juillet. Avec une collection époustouflante et une idée originale, il a su embarquer l’agence d’ingénierie culturelle Artevia, l’agence de production Prométhée Concept et les équipes du « truc vert ». Il dévoile aujourd’hui une cinquantaine de pièces couture et prêt-à-porter de luxe, issues de sa collection. Les créations de Cristobal Balenciaga et Jeanne Lanvin côtoient celles d’Azzedine Alaïa, ou Raf Simons et sont mises en scène d’après des détails et procédés de conceptions communs, quand elles ne sont pas rapprochées d’objets du quotidien. Un jeu de correspondances amusantes et poétiques, cryptiques et littérales parfois, ludiques toujours.

Mais d’où sort ce Quentin Blaise-Nicolas ? Présentation en 5 dates clefs.

 

1992

Naissance à Nantes dans une famille amoureuse de culture.


2001

« Je me souviens avoir découvert alors qu’il y a plusieurs modes. »


Son premier « choc » mode survient à Anvers, au cours d’un voyage familial : l’exposition « Mode 2001 Landed Geland » (la mode atterrit à Anvers) offre un panorama spectaculaire de l'avant-garde. Corps, témoignages de personnalités de la mode, de l'art ou du design, rétrospectives consacrées à Coco Chanel et Rei Kawakubo…sous la houlette de Walter Van Beirendonck des « Six d’Anvers », quatre expositions électrisent la ville. « Les différentes expositions de mode présentées investissaient des lieux plutôt atypiques, j'avais notamment été particulièrement marqué par la grande et célèbre boutique de Walter Van Beirendonck, avant cela je n'avais pas idée qu'un magasin puisse prendre cette forme là, une sorte de grand entrepôt éclairé au néon avec du mobilier qui me faisait penser à une aire de jeu pour enfants. »

 

2006

«Mes parents n'en pouvaient plus que je ramène des « trucs qui puent » comme ils disent, pendant longtemps ma chambre ressemblait elle-même à une vraie friperie...»

Il commence à parcourir les friperies et chiner les premières pièces de sa collection, qui compte aujourd’hui plus de 200 pièces. Parallèlement, il effectue son premier stage chez Chanel aux relations presse et VIP. « Il y avait plein de stars, c’était assez drôle, Stéphanie de Monaco arrivant en total look biker, les premières d'ateliers qui répondaient à toutes mes questions, j'ai même dû choisir les vêtements adéquates pour Madonna qui partait faire du ski !»


2016

Il sort diplômé des Beaux-Arts de Nantes. À son entrée dans l’école, il s'imagine plasticien. Au fil des cycles et des ateliers, il s’oriente vers la critique de cinéma, sa deuxième passion, avant de prendre conscience que c’est le commissariat d'exposition qui l'attire véritablement. Ce qui l’intéresse c’est « l'idée de l'envisager pour la mode de la manière dont les arts-plastiques l'utilisent, de manière libre et moins codifiée ».


2018

Du 21 juin au 29 juillet, Quentin Blaise-Nicolas présente « Scènes de Mode » à la Cité de la Mode et du Design, sur près de 300m2. Avec cette première exposition grand public, il entend révéler de manière ludique et subjective comment des vêtements et objets d’époques différentes entrent en résonance.


 

SCÈNES DE MODE
Jusqu’au 29 juillet
12h > 18h
Ouvert tous les jours (sauf les mardis et le samedi 14 juillet)
En accès libre et gratuit